L’apprentissage, c’est quoi ?

Le contrat d’apprentissage ouvre l’accès à une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre reconnu, en alternant des périodes de travail en entreprise et des périodes d’enseignement général, professionnel et pratique dans l’établissement de formation.

Conditions d'admission

L’apprentissage dans le CFA de l’Aude et des Pyrénées Orientales est ouvert aux candidats de 16 à 30 ans, quelque soit le lieu de résidence. Un jeune peut souscrire un contrat d’apprentissage dés lors qu’il a achevé son premier cycle d’enseignement secondaire (collège) et qu’il atteint l’âge de 15 ans avant la fin de l’année.

Pour toute personne en situation de handicap, il n’existe pas de limite d’âge pour la signature d’un contrat.

L’inscription se fait dès qu’il y a signature du contrat d’apprentissage avec le patron dans la limite des places disponibles par section.

Au programme

Les enseignements répondent aux référentiels des diplômes de l’Education Nationale. La pédagogie est adaptée à la formation par apprentissage. Les apprenti(e)s obtiennent les mêmes diplômes que ceux préparés en formation initiale classique.

L’apprenti(e) va acquérir le savoir faire professionnel au côté d’un maître d’apprentissage en entreprise. Le temps de travail de l’apprenti(e) est identique à celui des autres salariés de l’entreprise (35h/semaine et 5 semaines de congés payés/an). Il/elle sera présent(e) en entreprise 2/3 du temps de la formation contre 1/3  au CFA.

La rémunération

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, l’apprenti(e) bénéficie d’une rémunération variant en fonction de son âge ; en outre, sa rémunération progresse chaque nouvelle année d’exécution de son contrat. Le salaire minimum perçu par l’apprenti(e) correspond à un pourcentage du Smic ou du SMC (salaire minimum conventionnel de l’emploi occupé) pour les plus de 21 ans.

En savoir plus sur la rémunération

Les aides pour recruter

Pour les contrats d’apprentissage conclus à compter du 1er janvier 2019 dans les entreprises de moins de 250 salariés pour préparer un diplôme de niveau inférieur ou égal au bac, une aide unique aux employeurs d’apprentis remplace l’aide TPE jeunes apprentis, la prime régionale à l’apprentissage pour les TPE, l’aide au recrutement d’un apprenti supplémentaire et le crédit d’impôt Apprentissage.

Aide unique pour les employeurs

 

En tant qu’employeur d’apprenti-e, votre entreprise  bénéficie d’exonérations de cotisations et de contributions sociales patronales et salariales au titre de ce contrat d’apprentissage.

Exonération de cotisations et contributions sociales